Les hôtels d’émigrants de Cherbourg | Le Titanic à Cherbourg - Part 12
tailleTexte : A A A

Les hôtels d’émigrants de Cherbourg

accueil / Les hôtels d’émigrants de Cherbourg

L’hôtel Atlantique de Cherbourg construit par la Cunard, la White Star et la Red Star

Les compagnies Cunard, White Star Line et Red Star créent une société anonyme dans le but de construire et gérer un centre d'émigration à la mesure de la situation de Cherbourg. René Levavasseur, futur architecte de la Gare Maritime Transatlantique, conçoit l'Hôtel Atlantique de Cherbourg, un bâtiment de 5 400 m², qui cumule les infrastructures d'hébergements et de contrôles sanitaires. Une première tranche est inaugurée en 1922. La totalité des travaux s'achève en 1924. Capable d'héberger et de restaurer 2 500 personnes par jour, l'Hôtel Atlantique de Cherbourg est équipé de tous les perfectionnements modernes pour répondre aux exigences d'hygiène et de santé des États-Unis.

 

Emigrants à Cherbourg, devant l'hôtel Atlantique

Emigrants à Cherbourg, devant l'hôtel Atlantique

Emigrants en attente à Cherbourg

Emigrants en attente à Cherbourg


Les mesures d’hygiène imposées aux migrants dans les hôtels de Cherbourg

Au rez-de-chaussée de l’Hôtel Atlantique Cherbourg se trouvent deux cabinets médicaux, un pour les hommes, l’autre pour les femmes. Les émigrants passent d'abord dans la salle des bagages où leurs colis sont minutieusement inspectés puis envoyés au service de désinfection. Deux sacs leurs sont remis où ils entreposeront d’un côté leurs affaires et de l’autre leur effets. Ils sont ensuite priés de se doucher puis sont soumis à un premier examen médical pendant que leurs vêtements sont passés à l'étuve. Chacun reçoit un pain de savon au pétrole. Les chevelures sont particulièrement contrôlées pour déceler la présence de parasites, vecteurs de maladies contagieuses. Ils subissent ainsi plusieurs examens médicaux et sont vaccinés systématiquement avant d'être transférés dans le quartier des désinfectés de l'hôtel.

Le bâtiment comprend deux réfectoires contenant respectivement 250 et 800 personnes. Deux cuisines sont également existantes : une catholique et une juive, les juifs passant à Cherbourg voulant suivre les rites de leur religion. Des dortoirs à l’étage attendent ces émigrants qui passeront la nuit face à la mer…

 

 

contrôle des yeux des émigrants à l'arrivée à Ellis Island, New York

contrôle des yeux des émigrants à l'arrivée à Ellis Island, New York

 


L’hôtel New-York de la Royal Mail

L’hôtel New-York de Cherbourg, quant à lui se situe dans le quartier du Roule de Cherbourg. Il a été bâti par la Royal Mail en bordure de la voie ferrée et accueille majoritairement des peuples émigrants vers l’Amérique du Sud. Chaque année, une moyenne de 15 000 émigrants y font escale.

 

Contrôle médical d'émigrants à Ellis Island, New York

Contrôle médical d'émigrants à Ellis Island, New York

 


 

Découvrez un reportage fascinant diffusé sur la radio RFI

 

La marche du monde a fait escale à La Cité de la Mer pour un reportage sur les traces de celles et ceux qui ont embarqué le 10 avril 1912 à Cherbourg à bord du Titanic. C'est également par Cherbourg, que des millions d'Européens ont transité au début du XXème siècle pour tenter leur chance en Amérique.


Embarquez sur le Titanic, non pas avec les passagers de première, mais de troisième classe, avec le petit peuple des migrants européens qui rêvent d'Amérique.

 

Pour écouter l'émission présentée par Valerie Nivelon, cliquez-ici

 

 

Contact - Copyright La Cité de la Mer - Mentions légales